http://www.decostele.com/

Didier Poisson

Blog

Art Critic

Aggiunto il 24 ott 2017

The relationship between material, language and thought forms the essential foundations of the sculptor’s act of creation. With the artist’s lyrical and carnal temptation as he strives to capture the original emotion, and his perception of an exalted reality in movement and sculptural shapes, the artwork comes across as visual, sensorial, spiritual, metaphysical and symbolic in experience. This “materiality” and absolute sense of creativity are fruits of Didier Poisson’s talent. Born on 28th December 1968 in Carentan (the Cotentin peninsula), this artist, whose remarkable sculptural craftsmanship comes through in the eclecticism and richness of the themes he treats, attains, in each of his creations, the height of aesthetic perfection as well as the quintessence of balance, movement and abstraction. Using black marble and granite, the artist integrates and juxtaposes materials such as glass, stainless steel, iron and wood in certain of his pieces. And when Didier Poisson incorporates colour in his sculptures, he explores and questions our optic and intellectual malleability. The marriage of the artist’s materials and imagination gives rise to mysterious, sensual, ironic, celestial and lyrical creations. With their seams of colour, harmonious language of curves and generous angular shapes, Didier Poisson’s sculptures are sweetly fragranced offerings that speak of love and secrets. To be convinced, one need only look at “Circassienne”, a work of marble and pigments, where particularly enchanting curves remind us of the charismatic Andalusian beauties in their fiery dresses. If Didier Poisson’s work portrays sensuality, poetry and elegance through the tribute he pays to women in his creations, a theme that firmly resonates in his work, it is his deep reading of the world and of existence in sculptural images and allegories that opens our imagination and subconscious. In his execution of numerous public and private commissions, Didier Poisson has carried out several large-scale works of art, notably for the 70th anniversary of the Normandy Landings in 2014 at the Gouvix memorial, the Chateau de Sérans, Port-en-Bessin, Sainte-Mère-Eglise, Saint-Michel de Montjoie, Jobourg, Caumont-L’Eventé and so on. Honoured with countless exhibitions and awards, he won the “Arthur Le Duc” sculpture prize in 2007, and that same year, went on to be guest of honour at the veteran convention of the 507th Parachute Infantry Regiment in Atlanta. He has also won 1st prize at the “Salon des Indépendants” in Rouen.

With such an admirable artist as this, abstract sculpture has found its mentor.

Sandrine Turquier, Writer - Art Critic

Art Critic

Aggiunto il 24 ott 2017

The relationship between material, language and thought forms the essential foundations of
the sculptor’s act of creation.
With the artist’s lyrical and carnal temptation as he strives to capture the original emotion,
and his perception of an exalted reality in movement and sculptural shapes, the artwork
comes across as visual, sensorial, spiritual, metaphysical and symbolic in experience.
This “materiality” and absolute sense of creativity are fruits of Didier Poisson’s talent.
Born on 28th December 1968 in Carentan (the Cotentin peninsula), this artist, whose
remarkable sculptural craftsmanship comes through in the eclecticism and richness of the
themes he treats, attains, in each of his creations, the height of aesthetic perfection as well
as the quintessence of balance, movement and abstraction.
Using black marble and granite, the artist integrates and juxtaposes materials such as glass,
stainless steel, iron and wood in certain of his pieces.
And when Didier Poisson incorporates colour in his sculptures, he explores and questions
our optic and intellectual malleability.
The marriage of the artist’s materials and imagination gives rise to mysterious, sensual,
ironic, celestial and lyrical creations.
With their seams of colour, harmonious language of curves and generous angular shapes,
Didier Poisson’s sculptures are sweetly fragranced offerings that speak of love and secrets.
To be convinced, one need only look at “Circassienne”, a work of marble and pigments,
where particularly enchanting curves remind us of the charismatic Andalusian beauties in
their fiery dresses.
If Didier Poisson’s work portrays sensuality, poetry and elegance through the tribute he pays
to women in his creations, a theme that firmly resonates in his work, it is his deep reading of
the world and of existence in sculptural images and allegories that opens our imagination
and subconscious.
In his execution of numerous public and private commissions, Didier Poisson has carried out
several large-scale works of art, notably for the 70th anniversary of the Normandy Landings
in 2014 at the Gouvix memorial, the Chateau de Sérans, Port-en-Bessin, Sainte-Mère-Eglise,
Saint-Michel de Montjoie, Jobourg, Caumont-L’Eventé and so on.
Honoured with countless exhibitions and awards, he won the “Arthur Le Duc” sculpture prize
in 2007, and that same year, went on to be guest of honour at the veteran convention of the
507th Parachute Infantry Regiment in Atlanta. He has also won 1st prize at the “Salon des
Indépendants” in Rouen.
With such an admirable artist as this, abstract sculpture has found its mentor.

Sandrine Turquier Writer - Art Critic

Art Critic

Aggiunto il 24 ott 2017

The relationship between material, language and thought forms the essential foundations of
the sculptor’s act of creation.
With the artist’s lyrical and carnal temptation as he strives to capture the original emotion,
and his perception of an exalted reality in movement and sculptural shapes, the artwork
comes across as visual, sensorial, spiritual, metaphysical and symbolic in experience.
This “materiality” and absolute sense of creativity are fruits of Didier Poisson’s talent.
Born on 28th December 1968 in Carentan (the Cotentin peninsula), this artist, whose
remarkable sculptural craftsmanship comes through in the eclecticism and richness of the
themes he treats, attains, in each of his creations, the height of aesthetic perfection as well
as the quintessence of balance, movement and abstraction.
Using black marble and granite, the artist integrates and juxtaposes materials such as glass,
stainless steel, iron and wood in certain of his pieces.
And when Didier Poisson incorporates colour in his sculptures, he explores and questions
our optic and intellectual malleability.
The marriage of the artist’s materials and imagination gives rise to mysterious, sensual,
ironic, celestial and lyrical creations.
With their seams of colour, harmonious language of curves and generous angular shapes,
Didier Poisson’s sculptures are sweetly fragranced offerings that speak of love and secrets.
To be convinced, one need only look at “Circassienne”, a work of marble and pigments,
where particularly enchanting curves remind us of the charismatic Andalusian beauties in
their fiery dresses.
If Didier Poisson’s work portrays sensuality, poetry and elegance through the tribute he pays
to women in his creations, a theme that firmly resonates in his work, it is his deep reading of
the world and of existence in sculptural images and allegories that opens our imagination
and subconscious.
In his execution of numerous public and private commissions, Didier Poisson has carried out
several large-scale works of art, notably for the 70th anniversary of the Normandy Landings
in 2014 at the Gouvix memorial, the Chateau de Sérans, Port-en-Bessin, Sainte-Mère-Eglise,
Saint-Michel de Montjoie, Jobourg, Caumont-L’Eventé and so on.
Honoured with countless exhibitions and awards, he won the “Arthur Le Duc” sculpture prize
in 2007, and that same year, went on to be guest of honour at the veteran convention of the
507th Parachute Infantry Regiment in Atlanta. He has also won 1st prize at the “Salon des
Indépendants” in Rouen.
With such an admirable artist as this, abstract sculpture has found its mentor.

Sandrine Turquier Writer - Art Critic

L'atelier

Aggiunto il 28 set 2017

Indépendant depuis le 15 Mai 1991 en qualité de sculpteur, graveur, portraitiste,je travaille essentiellement la pierre sous toutes ses variétés, mais aussi le bois, les métaux, les verres, toute matière transformable ou accompagnatrice de mon mode d’expression.
Etant reconnu dans le domaine professionnel et artistique, j’élabore des projets monumentaux avec les entreprises du secteur granitique Normand et Breton, voici quelques granitiers partenaires : le groupe Châtel, transports et carrière de Vire, SARL Sotheroc de St Pierre de Plesguen. Je dispose d’ateliers me permettant la conception d’œuvres d’art monumentales.
A ce jour j’occupe une ancienne ferme dont les dépendances sont habilitées à la création
(bureau d’étude, ateliers I et II, exposition sur rendez-vous.)



Tous droits de reproduction et d'exploitation réservés. Reproduction interdite, défini par l'article 6 de la loi du 11 mars 1957 © Didier POISSON, sculpteur Membre de la maison des Artistes et
Plasticiens N° d'odre: P199606 N° de siret: 381 899 723 00021

Biographie

Aggiunto il 25 set 2017

FORMATIONS. Enseignement sur mouluration, taille de pierre, calcaire et granits, étude de la technologie des roches. 1986 : Diplomé de tailleur de pierre, école traditionnelle, L.E.P ‘la Roquelle’ à Coutances.
1987 : Diplomé de graveur ornementaliste sur pierre, L.E.P ‘ La Roquelle ’ à Coutances.
1989 : Stages en ateliers des maîtres sculpteurs G. Cabon et P. André, à Fougères
1997 : Stage de bronze, technique de la cire perdue, atelier suisse normande.

GALERIES
Avril 2005 à 2007 : Galerie Le Fleuron, Honfleur.
Octobre 2006 à 2010: Galerie de briord, Nantes.
Octobre 2008: En permanence à la galerie Doublet, Avranches.
Octobre 2008: En permanence à la galerie Rolin, Rouen.
Février 2009: Exposition à la galerie de Tourgeville de Deauville
Juin 2011: Exposition, galerie Daniel Besseiche, Dinard et St Tropez
Juin 2011: En permanence, galerie Art Bridge, Londres, Royaume Uni
Mai 2013: Exposition, galerie du Marais, Paris, place des Vosges
Novembre 2013: Exposition, galerie Spolnik, Saint- Maur -des- fossés
Janvier 2015: Exposition Atelier galerie Nadine Bertulessi, Morestel
Juin 2016: En permanence galerie Art Design, Agon-Coutainville

COLLECTIONS PRIVEES: France, Belgique, Pays Bas, Chicago, Allemagne, Ecosse, Arménie

PERFORMANCES.
Juillet 1994 : 2ème Symposium international de sculpture, jardin du granit à Lanhélin.
Août 2006 : 10ème Symposium international de sculpture, ‘Art dans l’Orne’, château de Sérans.
Septembre 2006: 3ème Symposium international de sculpture, carrefour des arts, la Chapelle -Urée.
Juillet 2012 : Invitation au 10éme anniversaire du Symposium international de sculpture, Samoëns.

COMMANDES PUBLIQUES ET PRIVÉES.
Juin 2000 : ‘Fontaine La colombe’ à Saint Michel de Montjoie.
Mai 2001 : ‘Les chèvres des falaises de Jobourg’, rond point à Jobourg.
Juillet 2002 : Assoc. du 507th P.I.R, U.S.A. mémorial ‘ The Beginning ‘, Sainte Mère Eglise.
Janvier 2003 : Bas-relief de l’étalon ‘Sagacity’ haras de la Huderie à Glanville.
Juin 2004 : 60ème anniversaire, ‘ Port- Pétrolier-du- Débarquement’ de la ville de Port-en-Bessin
Décembre 2004 : ‘Curiosité minérale’ musée du Souterroscope des ardoisières à Caumont l’Eventé.
Avril 2009 : Réalisation sur stèle en granit du chanteur Carlos.
Juillet 2010 : L’envol, place publique de Gouvix.
Juin 2014: Mémorial 70éme anniversaire débarquement Normandie, Carentan
Avril 2017 : 1% culturel ville de Coutances

DISTINCTIONS, RECOMPENSES, PRIX

Aggiunto il 25 set 2017

1989 : Oscar de la stèle, salon international d’art funéraire de Paris, le Bourget.
1995 : Mention de la créativité, salon régional d’art contemporain à Donjean.
2003: Troisième prix, biennale internationale de sculptures à Ouistreham-Riva-Bella.
Août 2006 : Premier prix, 10ème symposium inter. de sculpture sur granit, château de Sérans.
2006 : Invité d’honneur au salon d’Automne, espace culturel st benoît à Saint-James.
Septembre 2007: Invité d’honneur, convention du 507th des Vétérans, Columbus, Atlanta (U.S.A)
Décembre 2007: Prix « Arthur Le Duc » de sculpture, Château des Matignon à Torigni sur Vire.
Février 2008: Premier prix de sculpture, 70ème salon des artistes indépendants Normands, Rouen
Avril 2009: Invité d’honneur au Salon d’art au pays douche, l'Abbatiale Notre-Dame à Bernay.
Juin 2010 : Membre du jury, corrections d’examens au L.E.P ‘la Roquelle’ de Coutances.
Juillet 2012 : Invité d’honneur - exposition « les peintres en Cotentin « à Carentan.
Avril 2013: Invité d'honneur – Abbaye aux hommes, mairie de Caen
Décembre 2013: Invité d'honneur – Art plume, espace culturel – Saint- Lô
Décembre 2013: Chevalier académicien – Mondial Art Académia
Juin 2017: Membre d'Atelier d'art de France

Le sculpteur

Aggiunto il 25 set 2017

Didier Poisson vit et travaille dans la Presqu’île du Cotentin.
Son œuvre, très variée et très remarquée, a été présentée dans de nombreuses expositions personnelles et collectives. En août 2006, le Premier Prix du 10ème symposium international de sculpture sur granit, atelier Balias au Château de Sérans d' Ecouché (61) a récompensé l’une de ses plus récentes créations.

Les sculptures de Didier Poisson sont surprenantes : des formes signifiantes et mystérieuses, très souvent épurées, qui interpellent par leur grâce et par leur force. Qu’elles soient présentées comme des objets artistiques en soi coupés de leur environnement, selon les normes classiques, ou bien intégrés dans des ensembles naturels plus vastes qu’ils investissent alors de leur sens, ces créations ne manquent pas de questionner notre regard. Même lorsqu’elles atteignent des dimensions monumentales, ces œuvres défient la pesanteur et l’immobilité : de paradoxales sculptures en mouvement surgissent sous nos yeux, et leur temps suspendu semble prêt à reprendre sa marche.

Mais les paradoxes ne s’arrêtent pas là. Didier Poisson arrive à condenser dans une même œuvre le vertige de l’espace infini et la suggestion de l’intimité: son audacieux « Traceur du temps » évoque, sur fond de pierre rouge lunaire, le mouvement cosmique des planètes, mais aussi la beauté privée d’un collier prêt à être offert dans son bel écrin irrégulier... L’éphémère et l’intemporel fusionnent dans un même objet.

Quelques détours par la sphère du religieux sont l’occasion pour l’artiste de nous donner à voir la foi incarnée. C’est le cas de « L’homme mosquée », figure hybride qui absorbe dans ses traits anthropomorphes la religion instituée : la pierre devient chair, et vice-versa. La réunion des forces individuelles dans une sorte de danse magique est perceptible dans la sculpture « Marche tibétaine », qui porte le sous-titre « Prosternation ». On peut y lire également la succession des mouvements dans le temps, encore une manière pour Didier Poisson de repousser les limites de la sculpture. Ici, le marbre et le granit côtoient le bois et le sable, et cette juxtaposition d’éléments nous incite une fois de plus à réfléchir sur le passage du temps.

Un imaginaire postmoderne - qui ne se prive pas de recourir aux sources ancestrales - s’épanche à travers des créations et des créatures nouvelles et convaincantes : le « Serpent de vagues », l’eau féminisée (« H2O »), les humanoïdes bossus, mi-hommes mi-robots à la poursuite d’une énigme verte (« La belle verte ») et surtout ces « Psychamilkas » faites en granit d' Himalaya d' Inde, cornes de vache et mamelles synthétiques. Quel bonheur de les regarder blotties au milieu des hautes herbes, tout droit sorties d’un rêve enfantin ou d’un conte!

Didier Poisson n’hésite pas à être un sculpteur de mots également : ses titres nomment bien la réalité dont il est le créateur, avec une vraie force poétique doublée souvent d’un jeu ironique : « Delphine la Pinope » surgit ainsi de ses rondeurs, la « Victoire cravatée » nous renvoie à son modèle antique tout en gardant ses angles, les « Crabes patriotes » hauts en couleurs dansent de façon plutôt anarchique sous nos yeux. Parmi les œuvres monumentales, « Ensemble vers l’eau de là » nous guide simultanément vers la source de vie si proche et vers un Au-delà déroutant.

L’œuvre engage également un beau dialogue avec son environnement : certaines compositions jouent non seulement avec les matériaux traditionnels, mais elles intègrent aussi le ciel, les saisons… elles pointent vers un hors-cadre qui est aussi celui où se déroulent nos vies. On se laisse envoûter par ce travail et par son harmonie ouverte, qui nous interpelle et nous interroge sur nos propres rapports avec le monde.

Monica Salvan, Professeur certifié de Lettres modernes, Académie de Caen.

Critique d'Art

Aggiunto il 25 set 2017

La relation entre la matière, le langage et la pensée sont les fondements essentiels de l’acte de création du sculpteur. Tentation lyrique et charnelle de l’artiste qui s’efforce de saisir l’émotion originelle, perception du réel sublimé dans le mouvement et la forme sculpturale, l’œuvre se présente comme une expérience visuelle, sensorielle, spirituelle, métaphysique et symbolique. Cette matérialité et ce sens absolu de la créativité sont fruits du talent de Didier Poisson. Né le 28 décembre 1968 à Carentan (presqu’île du Cotentin) cet artiste, à la facture sculpturale remarquable par l’éclectisme et la richesse des thèmes qu’il aborde, atteint, dans chacune de ses créations, les abysses de la perfection esthétique et la quintessence de l’équilibre, du mouvement et de l’abstraction.
Travaillant le marbre noir et le granit, l’artiste intègre et juxtapose dans certaines de ses œuvres des matériaux comme le verre, l’inox, le fer, le bois… Et lorsque Didier Poisson intègre la couleur dans ses sculptures, il interroge et questionne notre plasticité optique et intellectuelle. L’union des matières et l’imaginaire de l’artiste donnent alors naissance à des créations mystérieuses, sensuelles, ironiques, célestes ou lyriques. Failles de couleurs, langage harmonieux de courbes, prégnance de formes anguleuses, les sculptures de Didier Poisson sont des offrandes au doux parfum d’amour et de confidences. Il suffit d’ailleurs pour s’en convaincre de découvrir « Circassienne » œuvre de marbre et pigments, au galbe particulièrement envoûtant qui rappelle le magnétisme des beautés andalouses dans leurs robes de feu. Si l’œuvre de Didier Poisson témoigne de sensualité, de poésie et d’élégance par l’hommage qu’il voue à la femme dans ses créations, ce qui fait résolument écho dans son œuvre, c’est sa lecture profonde du monde et de l’existence, dans des images et allégories sculpturales qui ouvrent les voies de l’imaginaire et de l’inconscient de chacun d’entre nous. Répondant à de nombreuses commandes publiques et privées, Didier Poisson réalisa en 2014 une œuvre monumentale à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. Maintes fois primé et exposé, il recevra en 2007, le prix de sculpture « Arthur Le Duc » et sera la même année l’invité d’honneur de la convention du 507th P.I.R. des vétérans à Atlanta. Avec un artiste aussi admirable, la sculpture abstraite a trouvé son mentor.

Sandrine Turquier - Ecrivain - Critique d’Art


Realizzato da Artmajeur